samedi 30 novembre 2013

Nouvelles fantastiques anglaises - Stories of Mystery

Edité par Le Live de Poche, collection "Les langues modernes/bilingue"

Paru en 1990, ce recueil comprend  6 nouvelles fantastiques traduites et annotées par Jean-Pierre Naugrette. Il a également rédigé la préface et chaque nouvelle est précédée d'une page de présentation. 

Coup de cœur pour ce recueil qui regroupe :  
- The Expedition to Hell / Une expédition en enfer (1836) - James Hogg
- The Tell-Tale Heart / Le Cœur Révélateur (1843) - Edgar Poe
- The Signal-Man / Le Signaleur (1866) - Charles Dickens
- The Body-Snatcher / Le Voleur de cadavres (1884) - Robert Louis Stevenson
- The Boarded Window / La Fenêtre aveugle (1891) - Ambrose Bierce
- The Adventure of the Creeping Man / L'Aventure de l'homme qui rampait (1923) - Sir Arthur Conan Doyle


Il s'agit d'une édition bilingue. Chaque nouvelle est présentée avec le texte anglais sur la page de gauche, la traduction française sur la page de droite.

A chaque page, une dizaine de mots ou expressions sont annotées dans la version anglaises et repris plus en détail en bas de page : explication de points de vocabulaire ou de grammaire particuliers, jeux de mots, etc...

Je trouve que cette collection bilingue mérite vraiment d'être connue. La présentation est pratique, si on a une petite fatigue passagère on peut continuer en français et revenir plus tard au texte anglais - ou pas - chacun peut faire à sa convenance. C'est bien adapté quand on souhaite lire en anglais mais que la lecture de tout un roman en VO reste encore un peu laborieuse. (En moyenne je cherche quand même 5 à 6 mots par page  dans le dico donc là ma lecture est  plus fuide)
L'avantage d'un recueil de nouvelles, c'est aussi que les textes ne sont pas trop longs.

J'ai un autre ouvrage dans la même collection, L'Etrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Stevenson, une seule nouvelle donc une lecture un peu plus longue mais je reste "fan" du principe.

Dans Stories of Mystery, j'ai apprécié d'avoir plusieurs talents britanniques du XIX ème siècle réunis autour d'un même thème. J'ai eu ainsi le plaisir de découvrir James Hogg et Ambrose Pierce que je n'avais jamais lus. La dernière nouvelle est un peu plus récente (1923). Les nouvelles sont présentées dans l'ordre chronologique de leur publication.

Dans la préface de l'ouvrage (13 pages), Jean-Pierre Naugrette nous explique les caractéristiques de la littérature fantastique et en quoi ce courant diffère du merveilleux (les contes de  fée) et du gothique.

Chaque nouvelle est précédée de sa propre préface qui la situe par rapport à d'autres nouvelles fantastiques ou d'autres courants littéraires. Je conseille de ne lire celle d' Une expédition en enfer qu'après la nouvelle pour préserver toute la surprise et la saveur de l' histoire. De même pour celle d'Un cœur révélateur, mais pou une autre raison : sans en révéler l'intrigue, la préface dévoile un détail d'une autre nouvelle de Poe, Le Chat noir.

Préfaces de l'Aventure de l'homme qui rampait et du Signaleur

Pour finir voici un petit aperçu du contenu de chacune des nouvelles :

- Une expédition en enfer : Un cocher d'Edimbourg se trouve pris dans une expédition nocturne qui tourne au cauchemar.

- Le Cœur Révélateur : Il est impossible de dire comment l'idée naquit dans mon cerveau ; mais dès sa naissance, elle me hanta jour et nuit. D'objet, aucun. De passion, point. J'aimais ce vieil homme. Il ne m'avait jamais fait aucun mal. Il ne m'avait jamais insulté. De son or, je n'avais aucune envie. Je crois que c'était son œil ! Oui, c'était ça ! Il avait un oeil de vautour, - un œil bleu pâle, avec une taie dessus. Chaque fois qu'il tombait sur moi, mon sang se glaçait ; et c'est ainsi, peu à peu, - progressivement, - que je me mis en tête d'ôter la vie à ce vieillard, et par la même occasion de me délivrer de l’œil à tout jamais.

- Le signaleur : Près d'une voie ferrée solitaire perdue au fond d'une tranchée humide et sinistre, dans laquelle un "pauvre signaleur" se trouve confronté à des phénomènes qui le dépassent...

- Le Voleur de cadavres : Chaque soir soir de l'année  nous nous retrouvions tous les quatre dans la petite salle du George, à Debenham - l'entrepreneur de pompes funèbres, l'aubergiste, Fettes, et moi-même. [...]

Par une soirée d'hiver, l'un des clients de l'hôtel tombe malade et un médecin de Londres est appelé. Pourquoi la vue de Fettes  le plonge-t-il  dans la terreur ?

- La fenêtre aveugle : En 1830, près du  le lieu occupé aujourd'hui par Cincinnati, s'étend une immense forêt peuplée seulement par quelques colons. L'un deux, Murlock, occupe une cabane de rondins dont l'unique fenêtre est occultée. Peu de personnes en connaissent la raison. Le narrateur, petit-fils d'un contemporain de Murlock la connait... (L'apothéose est dans la chute)

- L'Aventure de l'homme qui rampait : Une enquête policière et psychologique qui reprend le thème du savant double (Jekyll et Hyde) en la personne du Pr Presbury


Lecture présentée dans le cadre des challenges suivant : British Mysteries chez Lou et Hilde, Challenge Halloween chez Lou et Hilde, Challenge XIXème siècle chez Fanny et Keidra .




10 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas non plus ces deux auteurs, et je n'ai pas lu ces textes des auteurs connus; Alors , ce titre est noté illico dans mon carnet d'achats! Merci!
    Ai-je besoin de te dire que j'adore cette bannière de Noël?.. :o)
    (Réponse à ton mail next week)
    Bises et bon week-end!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hésité entre plusieurs bannières dans le même esprit mais j'ai craqué pour celle là ... je la trouve accueillante :-)
      Bonne journée Malyss, bises.

      Supprimer
  2. Tout est déjà en fête sur votre blog, post intéressant sur vos coup de cœur et nouvelles

    RépondreSupprimer
  3. Ces préfaces qui en disent trop! Grrrr! Pour les classiques, je les lis rarement... ou alors après!
    Il semble que ce soient des classiques, là aussi (comme dans le livre que tu m'as envoyé). Bon, le fantastique, c'est moyennement mon truc, mais si ce sont des auteurs de ce type, cela peut s’arranger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout la 1ère qui en dit un peu trop selon moi. Le Chat Noir ne figure pas dans ce recueil et je l'avais déjà lu mais... quand on ne l'a pas lu, c'est un peu dommage de connaître un des événements même s'il n'est pas dévoilé dans sa totalité. Cela dit le parallèle entre les deux nouvelles est exact et les préfaces sont très intéressantes.

      Supprimer
  4. Je crois que ça pourrait peut-être me convenir si je veux me remettre doucement à la lecture en VO. J'avais bien apprécié "Le Signaleur" et "Le Cœur Révélateur (découvert dans Les Contes Macabres), pendant le challenge Halloween. Je pense que les autres nouvelles me plairont aussi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien adapté en effet. Pour l'instant je n'ai trouvé qu'une dizaine de titres anglais/français dans cette collection, j'espère qu'il y en aura d'autres.

      Supprimer
  5. Bonjour Soie, merci de m'avoir signalé tous tes liens :)
    Cette sélection de nouvelles a l'air très prometteuse même si je trouve le titre français curieux car Poe n'est pas anglais et il me semble que Bierce est américain (et Stevenson écossais d'ailleurs...). En tout cas les sujets me tentent beaucoup et il y a notamment Hogg que j'ai envie de découvrir depuis un moment.

    RépondreSupprimer
  6. Haven't started playing Solitaire on your mobile device? Download From This Cool Link (Built for Android and iOS)

    RépondreSupprimer

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...