jeudi 10 avril 2014

Les Morsures de l'ombre - Karine Giebel

Les morsures de l'ombre - Karine Giebel
Editions Fleuve Noir (Pocket), 2007, 278 pages

Quatrième de couverture :
Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suive pour prendre un dernier verre.
A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...

Il s'agit de ma première "rencontre" avec Karine Giebel. Alex  m'avait déjà tentée à plusieurs reprises et Les femmes qui lisent sont dangereuses a ajouté la couche ultime lors d'un Top Ten Tuesday :-)



Je m'étais décidée pour Juste une ombre en première lecture mais finalement Les Morsures de l'ombre  est arrivé le premier entre mes mains. (Malgré leurs titres qui se ressemblent - ce que je trouve un peu dommage - les deux histoires n'ont rien à voir, si j'en crois la quatrième de couverture)

Mon avis :

Quand Benoît, policier, reprend conscience, il est emprisonné dans une cage au fond d'une cave. Son revolver a disparu. Comment est-il arrivé là ? Peu à peu ses idées se remettent en place et il se rappelle sa rencontre la veille au soir avec Lydia, une rousse splendide qu'il n'a pas hésité à suivre chez elle, dans une maison isolée de la région de Besançon. Car, on le découvrira bientôt, la fidélité n'est pas la vertu première de Benoît.

Mais la belle s'est métamorphosée en un monstre implacable assoiffé de vengeance. Qu'a bien pu  faire Benoît pour déclencher une telle haine ? C'est ce qu'il tente de découvrir, entre deux phases de révolte,   impitoyablement réprimées   par son bourreau. Huit-clos glaçant dans un cachot humide et sombre. Long chemin de croix conduisant tout droit en enfer, où la victime en pleine déchéance  ne peut cependant renier  son désir trouble pour son tortionnaire. Car Lydia est indéniablement séduisante.
Un course contre la montre s'est engagée :  alors que les collègues de Benoît se sont lancés à sa recherche, ce dernier s'évertue  à raisonner Lydia, à l'amadouer, à prouver son innocence.

Mais Benoît est-il réellement innocent ou cherche-t-il simplement à sauver sa peau ? Est-il coupable de ce dont Lydia l'accuse ou bien est-il (sont-ils ?) victime(s) d'une machination ?
La femme de Benoît a-t-elle découvert ses infidélités et a-t-elle tout manigancé pour se venger ?
Qui a bien pu déposer les preuves là où Lydia les a trouvées ? Des questions qui défilaient dans ma tête durant les quelques heures qui m'ont suffit pour dévorer ce livre.
La psychologie des personnages est assez sommaire et le style est succinct, mais efficace : on perçoit la rage et la vulnérabilité de Benoît, Lydia oscille entre des périodes de froide et calme détermination et des crises de fureur noire nourrie par la folie.

Un bon thriller avec un suspense captivant, pour quelques heures de bonne détente, sans chercher davantage. Un plaisir que j'espère retrouver avec d'autres titres du même auteur.

Mais avec Purgatoire des innocents et surtout Meurtres pour rédemption qui comptent respectivement 592 pages et 988 pages, par rapport à ce polar-ci qui en compte à peine 300, j'aurai davantage d'attente, notamment en ce qui concerne la psychologie des personnages.

J'ai apprécié la noirceur assumée avec un schéma qui sort des sentiers battus.


Une nouvelle contribution (française !) pour La plume au féminin chez Opaline. et une participation au challenge Petit Bac 2014 chez Enna (ligne polar, catégorie couleur avec le mot OMBRE dans le titre)




16 commentaires:

  1. Auteur recommandé aussi par une collègue!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est douée pour monter un scénario captivant.

      Supprimer
  2. J'adore cette auteure, mais je n'ai pas lu celui ci! Il va falloir y remédier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prochain sur ma PAL est Juste une ombre ;-)

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout ce titre, ça a l'air pas mal tout ça :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé l'écriture efficace :-)

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas mais ton avis me rend curieuse...

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Cette lecture-ci était une première découverte de l'auteur pour moi.

      Supprimer
  6. Je vois souvent cette auteure citée dans les blogs mais je ne l'ai jamais lu ... Je vais peut-être tenter avec ce titre qui a l'air bien torturé lol !

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai vue pendant un moment aussi avant de me lancer. Ce thriller ci est assez court, donc bien je pense pour voir si on aime le style de l'auteur. Par contre je pense que d'autres de ses thrillers comme Meurtres pour rédemptions sont plus riches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je préfère noter "Meurtres pour rédemption" ! Je préfère commencer d'emblée avec un titre que tu estimes mieux ... De toute façon, ils sont tous à ma bibliothèque, je n'aurai qu'à faire mon choix !

      Supprimer
  8. Un auteur dont j'ai quelques ouvrages, mais que je ne connais pas encore...

    RépondreSupprimer
  9. C'est original je trouve d'inverser les rôles conventionnels de la femme et de l'homme dans un thriller... après ce que tu en dis me laisse penser que je ne serais pas complètement convaincue mais qui sait ?

    RépondreSupprimer

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...