dimanche 30 juin 2013

84, Charing Cross Road - Helene Hanff

84, Charing Cross Road - Helene Hanff
Titre original : 84, Charing Cross Road
Traduit de l'anglais par Marie-Anne de Kish
Editions Autrement, 2001 pour la traduction française, 1970 pour l'édition originale

Quatrième de couverture :
Par un beau jour d'octobre 1949, Helene Hanff s'adresse depuis New York à la librairie Marks & Co., sise 84 Charing Cross Road à Londres.
Passionnée, maniaque, un peu fauchée, extravagante, Mis Hanff réclame à Frank Doel les livres introuvables qui assouviront son insatiable soif de découvertes.
Vingt ans plus tard, ils s'écrivent toujours et la familiarité a laissé place à l'intime, presque à l'amour.

Drôle et pleine de charme, cette correspondance est un petit joyau qui rappelle avec une délicatesse infinie toute la place que prennent, dans notre vie, les livres et les libairies.

Texte inattendu, 84, Charing Cross Road fait l'objet, depuis les années 1970, d'un véritable culte des deux côtés de l'Atlantique.


Je me suis instantanément prise d'affection pour l'extravagante Helene Hanff (ainsi que pour le personnel de la librairie londonienne.)

Je suis à peu près aussi élégante qu'une mendiante sur Broadway. Je suis toujours vêtue de pulls mités et de pantalons de laine parce qu'on n'a pas de chauffage ici pendant la journée.  

Helene Hanff est vêtue comme une mendiante (et je pense qu'elle s'en fiche un peu), ses étagères sont bricolées avec des caisses à oranges mais chez elle les livres sont rois. Ils sont probablement le seul luxe qu'elle s'accorde.

Messieurs :

Les livres me sont bien parvenus, le Stevenson est tellement beau qu'il fait honte à mes étagères bricolées avec des caisses à oranges, j'ai presque peur de manipuler ces pages en vélin crème, lisse et épais. Moi qui ai toujours eu l'habitude du papier trop blanc et des couvertures raides et cartonnées des livres américains, je ne savais pas que toucher un livre pouvait donner tant de joie.

J'ai aimé le caractère déterminé de cette femme passionné de lecture qui sait si bien ce qu'elle veut.
Avec le printemps qui arrive, j'exige un livre de poèmes d'amour. Pas Keats ou Shelley, envoyez moi des poètes qui peuvent parler d'amour sans pleurnicher.
Je l'ai trouvée touchante - Je suis si peu intellectuelle que je ne suis même pas allée à l'université - pourtant elle sait parfaitement quels livres choisir et quelle édition a plus de valeur littéraire qu'une autre.
J'ai aimé son humour, sa générosité. Entre elle et le personnel de la librairie londonienne, alors que l'Angleterre est encore frappée par la rationnement alimentaire, c'est plus que de simples échanges un libraire et sa cliente qui s'engage.

Il y a une certaine ironie, qu'Helene Hanff a elle-même relevé, dans le fait qu'elle ait passé sa vie à écrire des pièces de théâtre qu'elle ne réussissait pas à vendre, survivant en écrivant des scripts pour la télé, et qu'une correspondance privée lui apporte finalement succès et notoriété.

J'ai souri en voyant les "correspondances clandestines" s'établir avec les autres membres de la librairie qui craignaient  de froisser Frank Denoel, parce qu'l considérait Helene comme SA correspondante.

Un régal !

Je vais ajouter les liens vers les autres blogs qui parlent de ce livre, mais il faut que je les retrouve.

Les avis de : Mrs Figg Somaja Romanza ,

Lu dans le cadre du Mois Anglais chez Titine et Lou.


11 commentaires:

  1. Je l'avais lu à sa sortie, il y a déjà pas mal d'années en fait ! Il faudrait vraiment que je le relise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela faisait longtemps qu'il était dans ma liste à lire, c'est enfin chose faite !

      Supprimer
  2. J'avais beaucoup aimé ce roman, et le film n'est pas mal non plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas qu'un film en étai adapté mais j'aimerais bien le voir.

      Supprimer
  3. Bonjour, j'ai relu le livre il y a peu de temps, et il est toujours aussi bien (à mon goût)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis déjà procuré la suite :-)

      Supprimer
  4. Je l'ai lu aussi, mais mon avis est moins entousiaste que le tien. Je me souviens avoir été un peu déçue par cette lecture...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais bien aimé lire ton avis, j'ai cherché sur ton blog mais je ne l'ai pas encore trouvé.

      Supprimer
  5. J'ai adoré ! Par contre, je ne me suis toujours pas décidée à lire la suite ...
    Si ça t'intéresse, voilà le lien vers mon billet :
    http://mrsfigg.canalblog.com/archives/2012/03/02/23655199.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je vais aller le lire.

      Supprimer
  6. je garde un excellent souvenir de ce livre , j'avais beaucoup aimé cette lecture.

    RépondreSupprimer

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...